Qu’est-ce que le Ki ? Une parabole de Koichi Tohei

Koichi Tohei (1920-2011 : lien wiki) est un auteur auquel je reviens souvent. Maître d’Aikido (10ème Dan), élève direct du fondateur Morihei Ueshiba, il a consacré une partie importante de son existence à développer sa connaissance de l’énergie vitale (« ki » en japonais) et à transmettre les principes de l’unification du corps et de l’esprit au bénéfice du plus grand nombre. 

Evident en Orient qui en a fait un des fondements de sa culture (médecine, arts martiaux, phiosophie…), le concept d’énergie vitale est souvent mal compris en Occident, voire carrément relégué à une conception mystique dépassée car échappant au bon sens scientifique. Au-delà de cette première lecture de surface qui démontre surtout une ignorance et un manque d’expérimentation personnelle, le Ki énergie se laisse approcher… et ressentir ! Si il est probable qu’il ne réconciliera jamais les exigences d’un mental inconfortable avec l’idée du subtil, de l’unité, du présent, l’entrée en relation avec le monde du ki ne manque jamais de générer en nous ce merveilleux sentiment de prendre le chemin de notre véritable nature. 

L’image de couverture : Photo de Andre Moura provenant de Pexels

F aisons la liste des nécessités de la vie : nourriture, abri, vêtements, eau, air. Nous n’avons rien oublié ? Si, le Ki quelque chose de si fondamental pour la vie que nous l’oublions souvent.

Un homme va vers la mer, se penche et recueille un peu d’eau dans ses mains. « C’est mon eau », affirme-t-il. Dans un sens il a raison, bien sûr. Elle est à lui temporairement. Finalement, cependant, l’eau appartient à l’océan. Qu’il la laisse glisser entre ses doigts sur le sable ou qu’elle s’évapore, se condense et s’intègre à un nuage et retombe comme pluie, c’est à l’océan que « son » eau retournera.

Ainsi en est-il de nos vies. Nous entourons une petite portion du Ki de l’univers avec nos corps et nous disons « C’est moi ». Le Ki qui nous donne la vie est une petite portion du Ki de l’univers exactement comme l’eau recueillie par notre homme sur la plage appartient à l’océan.

Cependant, à la différence du caractère de nouveauté que représente pour le promeneur le fait de se pencher pour prendre de l’eau salée, la réception de la force de vie est constante et spontanée. Notre Ki personnel, inséparable du Ki de l’univers, est en relation constante avec lui. C’est l’essence de la vie un flux et un reflux réciproques entre notre Ki et le Ki de l’univers. Quand le flux est fort et qu’il ne rencontre pas d’obstacles, nous sommes en bonne santé; quand le flux s’arrête temporairement, nous devenons inconscients. Quand le flux s’arrête complètement et irréversiblement, nous mourrons.

Koichi Tohei

« Le livre du Ki »

Guy Trédaniel 

Koichi Tohei 

Résumé éditeur

Koichi Tohei, maître d’Aïkido, élève d’Ueshiba, n’est pas un simple pratiquant des arts martiaux. Ayant consacré toute sa vie à la métaphysique, il a découvert un principe et une pratique plus ou moins oubliés : ce principe, c’est le Ki, la force universelle que chaque être vivant est, et qu’il s’agit d' » étendre  » pour utiliser tout son pouvoir. Quant aux pratiques, elles ont pour but d’amener à cette extension du Ki, et elles ont d’abord pour résultats la santé, dont les troubles proviennent toujours d’un défaut de Ki, et la maîtrise de soi.

Celui qui ne fait qu’un avec le Ki universel est maître de lui-même et peut réaliser des choses stupéfiantes, car c’est l’univers même qui agit ainsi par lui. Il ne s’agit pas d’une spéculation abstraite, d’une doctrine obscure, mais de principes pragmatiques, utilisables par n’importe qui, expliqués clairement dans ce livre, dont les résultats sont aisément vérifiables.

L’essentiel de l’ouvrage consiste en l’explication des  » quatre principes fondamentaux pour unifier le corps et l’esprit « , de leurs applications précises, et les nombreuses illustrations permettent au lecteur de mettre en pratique, sans instructeur, cette méthode de réalisation de soi-même, simple, efficace, reposant sur des bases traditionnelles éprouvées.

Tohei Sensei s’efforce de répandre la Ki Society dans l’univers, et la première édition française de ce manuel très apprécié à l’étranger, contribuera au développement de la connaissance de cette doctrine et de cette pratique capables de régénérer l’homme.

Restons reliés !

Ateliers, formations, articles, fiches pratiques... la prochaine occasion est peut-être celle dont vous avez exactement besoin !

A bientôt !